Histoire fictive : Rachid, la découverte de la permaculture

Afin d’aider à la compréhension des futures possibilités de dibber, nous écrivons quelques histoires fictives sur comment il pourrait être utilisé. Je vous présente Rachid!

Rachid a perdu son père en Egypte il y a quelques mois. Après avoir passé 2 ans en France, il a dû revenir au pays pour s’occuper de sa famille et de la ferme de ses parents. Il se rappelle comment son père avait l’habitude de travailler mais il se rappelle aussi que l’utilisation des pesticides tel qu’il le faisait l’a fait partir trop tôt. Il ne souhaite pas travailler de la même façon et cherche d’autres méthodes. Sa petite sœur, Racha, qui est toujours connectée à internet mais qui est aussi préoccupée par le futur de sa famille, y cherche des réponses. Un jour elle a trouvé un post sur un forum à propos d’une application web qui aide les fermiers à se connecter entre eux et à partager de l’information qui s’appelle dibber.

Elle en parle à son grand frère qui décide de l’essayer après diner. Racha est super excitée en regardant l’écran pendant que son frère utilise dibber pour la 1ère fois. Quand il était en France, Rachid avait un collègue qui lui a parlé de la permaculture. Il ne se rappelle pas des détails mais l’impression générale qu’il en a eue était très bonne. De ce qu’il peut s’en rappeler ce sont des pratiques respectueuses de la terre, des humains et de la vie en générale. Piqué par la curiosité, il recherche ce terme dans dibber et trouver une expérience intéressante en Jordanie qui s’appelle « Greening the desert » : Reverdir le désert.

Il s’y connecte et découvre sur leur page une belle présentation de leur lieu divisé en zones concentriques. Chacune d’elle a une utilité particulière et le lieu d’habitation s’y trouve au centre. « C’est super logique! » s’exclame Rachid. « Regarde Racha, la 1ère zone, la plus proche du lieu d’habitation est l’endroit qui demande le plus d’attention. Plus large et éloignée est la zone, moins les choses qui sont dessus demandent une présence humaine! ». Très intrigué, il commence à poser des questions à Nadia qui est une des pionnières là-bas.

Image credit: Permaculture Science

Après quelques échanges et après avoir regardé ce qu’ils font et comment – surtout à propos de la rétention d’eau – Rachid décide de mener une expérience de permaculture dans sa ferme. Depuis il a trouvé de nombreux autres « permaculteurs » sur dibber et a appris beaucoup de choses grâce à eux. Il met aussi tout ce qu’il fait disponible publiquement sur dibber pour que les autres apprennent de lui autant qu’il a appris des autres. Il essaie aussi de convaincre ses voisins de donner une chance à la permaculture mais sans véritablement de succès encore. Ce qu’il ne sait pas néanmoins, c’est qu’une bonne partie d’entre eux regardent secrètement ce qu’il fait sur dibber et sont, en fait, impressionnés par son travail.


Cet article a été écrit par Jérémy le mardi 21 août 2012 à 12:25 et est dans la catégorie C'est quoi dibber ?. Vous pouvez suivre les réponses de cet article grâce au flux. Vous pouvez laisser un commentaire, ou un trackback de votre site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>